MusicNews

Booba parle de Maître Gims dans une interview

A l’issue du show qu’il a donné au Summer Dance Battle, Booba s’est exprimé au journal, France-Guyane. S’il parle de ses projets, il égratigne Maître Gims, désormais la valeur sûre du rap français.

Booba était présent au Summer Dance Battle de Cayenne en Guyane pour donner un show, où il a rappé sur ses nombreux tubes. Il en a même profité pour balancer sa montre Rolex dans la foule en délire. France-Guyane a recueilli son impression sur le concert, sa carrière, son futur album, mais B20 a donné son avis sur Maître Gims, avec qui il a collaboré pour le morceau « Longueur d’Avance » l’an passé. Dans cette interview, le rappeur, questionné sur un possible changement de type de rap a donné son avis sur Maître Gims : « Je ne suis pas capable de faire ce que fait Maître Gims », avant d’ajouter qu’ « Maître Gims n’est pas capable de faire ce que je fais. Je resterai du côté hardcore du rap. Tarantino restera toujours Tarantino. Pareil pour Booba. » On ne devrait donc jamais voir Booba chanter comme Maître Gims dans ses chansons, mais une chose est sûre, Booba a encore fait parler son franc-parler pour critiquer en douceur le travail de Maître Gims.

Booba avait félicité le travail de Maître Gims et de la Sexion d’Assaut

A la rentrée 2013, le rap français était attendu sur la scène du Stade de France pour Urban Peace 3 où les stars de rap français allaient se côtoyer, sauf Booba refusant l’invitation. Si Booba désignait Stromae comme la « star du moment », il a eu des mots plutôt sympathiques envers le groupe de la Sexion d’Assaut et Maître Gims : « Ce sont les seuls capables de faire chanter le stade de France. Maître Gims, c’est de la musique grand public, je ne suis pas surpris de son succès. Tant mieux pour Sexion d’Assaut. Au moins ils font leur truc, ils ne cassent les couilles de personne. Ils font leur musique, ils le font bien à leur sauce. Ça marchetant mieux pour eux.  » Des déclarations qui ont du déboucher sur le featuring entre Booba et Maître Gims.

9 commentaires