Sport

Buffon : “Jouer jusqu’à ce que mon corps ne puisse plus me le permettre”

Hype Soul

Officiellement Parisien depuis vendredi, Gianlugi Buffon a été présenté à la presse ce lundi. Malgré son âge et certaines mauvaises langues, la légende prévient : Il n’est pas venu à Paris en pré-retraite.

Après 17 ans passés à la Juventus, Gianlugi Buffon a rejoint vendredi le Paris Saint-Germain. Il s’est engagé pour un an avec une année de plus en option. Présenté à la presse ce lundi, le gardien de 40 ans a répondu aux nombreuses questions des journalistes, notamment celle sur son âge. “Evidemment j’ai 40 ans, mais j’ai un bon état de santé et le mental. J’ai envie de jouer jusqu’à ce que mon corps ne puisse plus me le permettre. Quand ce ne sera plus le cas je m’arrêterai”, a-t-il prévenu.  Contacté en mai par le club de la capitale, Buffon a reconnu qu’il n’avait pas prévu cette nouvelle aventure. Cependant, le projet Parisien l’a convaincu.

Le PSG et Buffon ont un point commun, ils n’ont toujours pas gagné la Ligue des champions. L’ancien joueur de la Juve a même perdu trois finales en 2003, 2015 et 2017. Mais l’international Italien l’assure, il n’en fait pas une fixation. “Cette nouvelle aventure peut me faire progresser en tant qu’homme et joueur. Il y aura une ambition de résultats. La Ligue des Champions n’est pas une obsession. Ma suspension de trois matchs ? Ma décision de venir à Paris ne dépendait pas de ma suspension, mais c’est au club de répondre à cela. Je pense que le PSG est le club que j’ai le plus suivi ces dernières années. J’étais curieux de voir ce qu’il donnerait. Il faut du temps pour conclure ces grandes ambitions.”

“On ne m’a pas dit que j’allais être titulaire”

Avec cette arrivée, le PSG compte à ce jour trois gardiens postulant à une place de titulaire avec Alphonse Areola et Kevin Trapp. «On ne m’a pas dit que j’allais être titulaire. Je dois gagner ma place. J’ai toujours été numéro 1 en club, à Parme comme à Turin, mais je l’ai toujours méritée cette place. Je veux faire tout mon possible pour que mes coéquipiers puissent faire de leur mieux. Mais je veux aussi montrer que je suis encore un grand gardien», a commenté le champion du monde 2006.