CinémaLifestyle

[Critique] Les Gardiens de la Galaxie

Sorti ce mercredi, le nouveau Marvel événement, Les Gardiens de la Galaxie arriverait-il à nous séduire, après plusieurs adaptations de comics. HypeSoul donne son avis !

Une dose d’action

Sans véritable surprise, Les Gardiens de la Galaxie s’empare des ingrédients qui ont fait la réputation des adaptations des Marvel en film : de l’action, des héros (ou plutôt anti-héros pour ce film), et des méchants. Les personnages sont sympathiques et surtout très insolites : entre l’arbre Groot et le raton-laveur, l’histoire dira qu’ils seront peut-être les meilleurs personnages du film. Mais, au niveau de l’action, tout y est ! On ne s’ennuie guère pour un film de deux heures, les scènes sont hyper-complexes et surtout les héros se font bouger de partout, face à une multitude d’ennemis. Au contraire des précédents Marvel, ils ne sont pas qu’un ennemi à abattre mais bien plusieurs. A partir de là, les héros ont la tâche dure, et ça tient le public dans une attente presque impossible à combler, même à la fin. Pendant deux heures, la claque visuelle est présente, l’effet 3D en plus. Peut-être un poil transformé en Transformers, mais Les Gardiens de la Galaxie offre ce qu’attende le public : de l’action, des flingues, du mouvement. Bref, tout ce qu’ont peut-être manqué les suites des Marvel, comme les Iron Man, embrouillé dans la continuité du premier volet.

Les gardiens de la galaxie

Une dose d’humour

Jamais un Marvel n’avait semblé aussi drôle et décontractant. Avec les héros, totalement déjantés dont le très bon personnage du Raton laveur, véritable humoriste du clan, ainsi que Groot, l’arbre qui ne disait que des « Je suis Groot », c’est le groupe entier qui forme un visage totalement contraire aux ennemis, toujours trop sérieux. Il faut dire que, contrairement aux films Marvel, la touche humoristique a toujours été limité, et c’est très regrettable. Dans ce film, tout porte à l’humour, ni lourd, ni jouant d’un fou-rire. Et c’est finalement pour cela que le film s’en sort très bien. A voir sur le long terme, si les studios Marvel ont retenu la leçon. L’humour dans un film de super-héros, sans dépasser le très parodiant Kick-Ass n’est que bénéfique, notamment auprès du jeune public.

Et l’émotion qu’il faut

Sans balancer un quelconque spoiler, Les Gardiens de la Galaxie offre quelques sueurs froides, tant les personnages sont attachants. Sans toucher au domaine du mélodrame, le film tient à chaque partie, une ou plusieurs scènes où les personnages sont prêts à lâcher prise. Mais, qu’importe, que ce soit pour le personnage de Gamora, joué par la superbe Zoe Saldana, ou pour d’autres, l’instant d’une mort subite est venue. Malheureusement, et contrairement à ce que l’on pourrait penser, il y aura bien des dégâts. Reste à savoir, pour vous, qui sera la victime des coups de butoir des ennemis.

Les Gardiens de la Galaxie peut se vanter d’avoir conquis un public fan, mais si l’on devrait ressortir des défauts, il n’y a peu à écrire. Tout simplement car ce Marvel surprend par le sens pris : des personnages loin d’être des héros au départ, qui se retrouvent héros malgré-eux, surtout qu’ils sont très attachants. Tout y est ! Et c’est ce qu’on attend désormais d’un Marvel. Pour un budget de 170 millions d’euros, il fallait s’attendre à un film pareil ! Plébiscité par le monde entier dans les critiques, ce film-ci pourrait bien être le Marvel le mieux côté de l’histoire !

 

3 commentaires

%d blogueurs aiment cette page :