CinémaLifestyleNews

Découvre la série inédite ‘FUTURE MAN’ dès le 18 mars sur OCS

Certains naissent héros. D’autres le deviennent… par erreur !

Hype Soul

Le FUTUR ! C’est ce que va expérimenter Josh Futturman (Josh Hutcherson), 23 ans, homme à tout faire chez Kronish Labs, un centre de recherches sur les maladies sexuellement transmissibles fondé par le Dr Elias Kronish. Gamer compulsif, Josh vit chez ses parents Gabe (Ed Begley Jr) et Diane (Glenne Headly), et passe des heures enfermé dans sa chambre d’ado pour s’éreinter sur son jeu vidéo préféré, Biotic Wars dont il est le meilleur joueur mondial. Le jour où il passe enfin l’impossible niveau final, Tiger (Eliza Coupe) et Wolf (Derek Wilson), deux personnages du jeu apparaissent en chair et en os dans sa chambre. Le jeu était, en réalité, un programme destiné à recruter celui qui empêchera l’extinction de l’humanité par une invasion imminente d’une race supérieure… et Josh est l’élu !

FUTURE MAN : LA BANDE ANNONCE OFFICIELLE

LA VIE EST UN JEU

C’est le point de départ d’une suite d’aventures délirantes pour le trio le plus mal assorti du petit écran : Josh, le solitaire introverti et maladroit, Tiger, la sanguine autoritaire et Wolf, le bellâtre ultra violent. Tout commence par un retour en 1969, avec pour mission d’infiltrer une fête de fraternité et d’empêcher le Dr Kronish, alors jeune étudiant, d’attraper un herpès labial en ayant une relation avec une charmante jeune fille. Sans herpès, le futur scientifique ne consacrera pas ses recherches à combattre cette maladie virale et sans ces recherches, il ne créera jamais le vaccin ultra puissant qui pourrait mener le monde à sa perte. Mais rien ne va se dérouler comme prévu… Comme dans tout bon conte initiatique, chacun de nos trois héros va se découvrir un courage inattendu… et faire beaucoup, beaucoup, beaucoup d’erreurs.

LE CINEMA A LA TELE

Après les blockbusters “This is the End“, “The Interview” et “Sausage Party” et l’adaptation en série du Comics de Garth Ennis Preacher (diffusé sur OCS), le tandem créatif Seth Rogen et Evan Goldberg signe une série à la hauteur de leur geekerie. Les deux amis, spécialistes de l’humour potache mais terriblement efficace, ont également collaboré sur les films “SuperGrave“, “En cloque : mode d’emploi“, “Délire Express“, “The Green Hornet” et “Funny People” et ont écrit pour Da Ali G Show et Les Simpsons. En 2011, ils ont monté leur société de production, Point Grey Pictures.

Si “Preacher” rendait clairement hommage au cinéma de Quentin Tarantino, les références culturelles qui ont bercé l’adolescence des deux créateurs se multiplient tout au long des 13 épisodes de Future Man, véritable jeu de piste pour les cinéphiles et mélomanes. Le clin d’œil à “Retour Vers le Futur” est évident avec le voyage épique des personnages en 1969, mais “Terminator“, “Top Gun“, “Minority Report“, “Titanic“, “Pulp Fiction” ou encore le “Moonwalker“de Michael Jackson font eux aussi parti de l’univers délicieusement nostalgique de Future Man. L’esthétique même de la série en est inspirée, comme l’explique le chef opérateur Cort Fey, «L’idée, c’est de retrouver l’atmosphère des films d’action à grand budget de l’époque pour en faire une série. Nous exploitons un langage cinématographique que le public reconnaît. »

Future Man Comic Con Trailer Season 1

DES DECORS A COUPER LE SOUFFLE

Le chef opérateur a opté pour des optiques anamorphiques afin d’obtenir une image ultra cinématographique. « 80% du film est une lettre d’amour de Seth Rogen et Evan Goldberg pour tous ces films» conclue Matt Tolmach, producteur exécutif de la série. Foisonnante d’idées et de rebondissements aussi improbables que loufoques, Future Man se place à la croisée des genres, entre comédie d’aventure, série d’action, buddy movie et voyage dans le temps. Un genre que la chef décoratrice Jess Kender apprécie tout particulièrement puisqu’il lui ouvre un champs artistique infini: «Future Man est le rêve de tout décorateur. J’ai pu recréer les années 60 et 80, mais aussi construire des décors contemporains et imaginer une dimension parallèle et même une époque future. On a très rarement l’occasion de faire autant de choses à la télévision. J’ai également pu jouer davantage avec les lumières et les intégrer directement aux décors. Tous les moyens sont bons pour obtenir la meilleure image possible. » 

UN CASTING BIEN PENSÉ

Emouvant et hilarant en Josh Futturman, Josh Hutcherson confirme sa position de nouveau chouchou d’Hollywood. Révélé par “The Hunger Games“, l’acteur possède déjà une jolie collection de récompenses grâce à ce rôle dont un CinemaCon Award, un MTV Movie Award et un Teen Choice Award. Vu à la télévision dans “Urgences“, “Line of Fire” ou encore “The Division“, c’est la première fois que l’acteur porte une série sur ses épaules, et il le fait à merveille. Josh Hutcherson avoue avoir eu un véritable coup de cœur pour son personnage, « Josh est attachant. Il est frustré parce que rien n’avance dans sa vie et qu’il ne fait aucun progrès. Alors il est obsédé par les films de science-fiction et les jeux vidéo dans lesquels des gens lambda, comme lui, peuvent se révéler dans des quêtes incroyables ! » A ses côtés, Eliza Coupe crève l’écran dans le rôle de Tiger, soldat venu du futur au tempérament bien trempé. L’actrice est connue pour avoir tenu le rôle principal des comédies “Happy Endings“, créée par David Caspe et “Benched“, créée par Michaela Watkins. Elle est également apparue dans “Casual“, “The Mindy Project“, “Quantico“, “Wrecked“, et “Scrubs“. Elle forme un binôme détonnant avec Derek Wilson, qui incarne Wolf. Ce diplômé de l’Université Tisch School of the Arts à New York a commencé sa carrière au théâtre. À la télévision, il a interprété Donnie Schenck dans la première saison de “Preacher”, et est apparu dans “The Good Wife“, “Person of Interest“, et “Rectify“. Dans le rôle de Gabe Futturman, le père de Josh, nous retrouvons Ed Begley Jr, le célèbre Docteur Victor Ehrlich de “Hôpital St. Elsewhere“, diffusée dans les années 80. Depuis, il partage sa carrière entre petit et grand écran, passant de “Roseanne” aux “Contes de la Crypte“, à “Veronica Mars“, “Better Call Saul“, “Six Feet Under” ou encore “NYPD Blue“, dont il a réalisé deux épisodes. Diane Futturman, quant à elle, est incarnée par Glenne Headly, comédienne de théâtre avant de passer au cinéma et à la télévision. Vue dans “Grey’s Anatomy“, “Monk“, “Parks and Recreation” ou “The Night of” (diffusé sur OCS). L’actrice est décédée en juin 2017, quelques semaines avant la fin du tournage de Future Man. Son rôle a été conservé à l’écran, les scénaristes ayant réécrit les épisodes suivants.

Josh Hutcherson à propos de ‘Future Man’

Les abonnés OCS pourront découvrir les deux premiers épisodes de FUTURE MAN dès le 15 mars en avant-première sur l’application OCS et sur www.ocs.fr