NewsSons

Drake établit un nouveau record et attaque Kanye West

1 Milliard de stream pour "Scorpion" mais...

Hype Soul

Avec son nouvel opus “Scorpion”, Drake enchaîne les records. Il devient le premier artiste à atteindre le milliard de streams en une semaine, cependant dans l’ensemble il vent moins bien que “Views”… 

Drake entre dans l’histoire. Avec l’album Scorpion, il vient d’atteindre le milliard de streaming en une semaine, du jamais vu dans l’histoire du streaming. Après avoir établi un record avec 170 millions d’écoute en 24 heures après la sortie de son dernier opus, il établie un nouveau record dans le monde de la musique. La performance prend bien évidemment en compte tous les portails de streaming comme Deezer, Apple music ou encore Spotify dans le monde entier. Le précédant record était détenu par Post Malone qui, avec l’album Beerbongs & Bentleys, avait été écouté plus de 700 millions de fois en une semaine. On notera d’ailleurs que les écoutes de  Scorpion aux États-Unis uniquement auraient suffi à surpasser tous les autres disques, avec environ 750 millions de streams chez les seuls auditeurs Américains.

Au total, Drake réalise un démarrage à 749 338 ventes. On pourrait croire qu’avec de tel chiffre, le rappeur de Toronto fait mieux qu’avant, mais en réalité ce n’est pas tellement le cas. Deux ans plus tôt, il réalisait une première semaine évaluée à 1,2 millions d’exemplaires. De plus, Views était au départ une exclusivité Apple Music. Les chiffres ont donc gonflé avec le temps. Selon certains média US, Drake et son entourage visaient les 900 000 ventes en première semaine…

Drake s’en prend à Kanye West en freestyle

Si dans son album Drake ne parle que de son fils caché, il ne faisait aucune référence au clash avec Pusha T. Dans un freestyle inédit pour Link Up TV paru samedi, le rappeur de Drizzy s’attaque à son mentor Kanye West avec la phase :They wanna link when they got no chunes, they too worried about sellin’ out shoes. I don’t give a fuck about jeans or crap, or going to Milan or going to the Met.”, soit en français “Ils veulent qu’on se capte quand ils ont besoin de sons, ils sont trop préoccupés à vendre des chaussures. J’en ai rien à foutre des jeans et des conneries, ou d’aller à Milan ou au Met Gala.”