Sport

Fair-play financier : Le PSG relaxé, l’OM s’en sort avec une amende

Hype Soul

Ce mercredi, l’UEFA a rendu son verdict quant aux sanctions possible du Fair-play Financier concernant le PSG et l’OM. Les deux clubs français s’en sortent avec une relaxation pour le premier, et une amende pour le second.

Une chose est sûre, les clubs Français s’en sortent bien. Menacé par le Fair-play Financier, l’Europe du football promettait l’enfer au Paris Saint-Germain. Ce mercredi, l’UEFA a officialisé son verdict, le PSG n’aura… rien ! Après cinq jours de discussion, la commission a décidé de ne pas sanctionner le club étant donné qu’il est resté dans les clous du fair-play financier (l’obligation de ne pas franchir la barre de 30 millions d’euros de déficit sur les trois dernières saisons). Les contrats en liant avec le Qatar (Qatar National Bank, Ooredoo, beIN Sports, Qatar Tourism Authority, Aspetar) ont été scrutés à la loupe et dévalués de manière conséquente, mais ne permettent pas de sanctionner les champions de France. Cependant, Nasser Al-Khelaïfi a jusqu’au 30 juin pour vendre pour 60 millions d’euros.

Petite amende pour l’OM

De son côté, l’OM s’en tire bien mais devra tout de même mettre la main à la poche. N’ayant pas parvenu à répondre favorablement aux critères du FPF, dépassant le seuil de déficit autorisé de 8 millions d’euros, les finalistes de l’Europa League devront payer un amende de 100 000 euros. Le club va donc pouvoir penser à son mercato sans trop de pression à présent, notamment la piste menant à Mario Balotelli.