LifestyleSport

Un footballeur tué à cause d’un projectile en Algérie

Le footballeur camerounais, Albert Ebossé, attaquant du club de la Jeunesse Sportive de Kabylie est décédé, samedi soir, après avoir été victime d’un jet de projectiles, lancé par les supporters du club en Algérie, dans le stade du 1er novembre 1954 de Tizi Ouzou. Le joueur, transporté à l’hôpital a succombé à ses blessures peu après !

C’est un phénomène récurrent dans le pays des Fennecs, et pourtant, ce phénomène a fait un mort ! Samedi soir, le club de la Jeunesse Sportive de Kabylie évolué à domicile à Tizi Ouzou face à l’USM Alger, mais malgré le but marqué par l’attaquant camerounais, Albert Ebossé, le JSK s’incline deux buts à un sur son terrain, dans le compte de la seconde journée du championnat algérien. Mais, à la fin du match, et avec les incidents dans les tribunes, les supporters du JSK, excédés par cette défaite ont lancé des projectiles sur le terrain, notamment des pavés, un touchant l’attaquant camerounais du JSK. Transporté à l’hôpital avec un traumatisme crânien, l’attaquant de 26 ans décédera quelques heures plus tard.

Meilleur buteur du championnat l’an passé

L’incompréhension domine dans ce décès, surtout qu’Albert Ebossé avait été meilleur buteur du championnat algérien, l’an passé avec 17 buts. Jamais sélectionné dans l’équipe A des Lions Indomptables, le joueur avait rêvé d’une possible sélection du côté de l’équipe du Cameroun. Les réactions ont aussi fusé, quelques heures après cette triste nouvelle qui endeuille son pays d’origine, le Cameroun, mais aussi chez ses coéquipiers, dont le milieu algérien, Kamel Yesli, son coéquipier en club : « On n’a jamais été insultés par les supporters. Au contraire, ils l’aimaient bien. C’était leur joueur préféré mais ils l’ont tué… » Selon le média sportif français, Footmercato, le joueur camerounais a été suivi par plusieurs clubs français, comme Lille.

Rolland Courbis, actuellement entraîneur du Montpellier Hérault Sporting Club, en Ligue 1, et ancien entraîneur de l’USM Alger, s’était exprimé sur ce décès : « Je le connaissais très bien. Il avait été question qu’on le prenne (à l’USMA, ndlr). Il nous avait été proposé. Ça ne s’était pas fait parce qu’on avait choisi un autre joueur. Je le connais très bien. C’est un super mec, adorable. C’est un amour de mec, un joueur costaud comme pas possible. C’est un gars généreux, volontaire, athlétique. »

 

%d blogueurs aiment cette page :