LifestyleSport

L’Argentine s’envole pour les demies

En s’imposant ce samedi sur le plus petit des écarts face à la Belgique dans le cadre du quart de finale de la Coupe du monde (1-0), l’Argentine a validé son ticket pour les demi-finales de la compétition. C’est Gonzalo Higuain, auteur d’un superbe but plein d’opportunisme dès la 8e minute de jeu, qui a permis à l’Albiceleste de se rapprocher un peu plus d’une potentielle troisième Coupe du monde de son histoire (après 1978 et 1986).  

Les Argentins en seront ! Après avoir ouvert le score face à une formation belge volontaire mais pas assez tranchante dans le dernier geste, Lionel Messi et consorts ont validé leur billet pour les demi-finales de Coupe du monde qui auront lieu mardi et mercredi à São Paulo. Il faut dire que les joueurs de l’Albiceleste ont rapidement fait le nécessaire pour se sentir à leur aise dans la rencontre. Dès la 8e minute de jeu, après un excellent travail de Messi au milieu de terrain, Di Maria tente d’alerter Zabaleta côté droit mais sa passe est contrée et atterrit dans les pieds de l’attaquant napolitain. Ce dernier envoie alors sans se poser la moindre question une volée croisée limpide dans le petit filet de Courtois (1-0). Remarquable.

Eden bien loin de son jardin

Gonzalo Higuain, parfois montré du doigt pour sa discrétion lors des grands rendez-vous, n’a cette fois pas à rougir de sa prestation. Loin s’en faut. En plus de son but, le natif de Brest a été constamment actif et disponible sur le front de l’attaque, se créant lui-même d’énormes opportunités à l’image de sa frappe sur la barre transversale (54e). Il a sans cesse tiré son équipe vers le haut, faisant office de véritable guide pour les siens à Brasilia ce samedi après-midi.

La seconde période n’a ensuite été qu’une question de gestion pour les Ciel et Blanc, mis à part deux minutes sous tension dans le temps additionnel. Même la sortie d’un Eden Hazard inexistant (qui termine d’ailleurs la compétition avec 0 but à son compteur), à vingt minute du terme, n’a rien changé côté belge. Après un beau parcours, les hommes de Marc Wilmots sortent donc en quart de finale et cèdent leur place à des Argentins qui n’ont désormais plus qu’à attendre le nom de leur futur adversaire : ce sera le Costa Rica ou les Pays-Bas, qui s’affrontent ce samedi soir (22 heures, heure française) à São Paulo.

Raphaël Copin

3 commentaires