MusicNews

Le hip-hop se mobilise pour les lycéennes enlevées au Nigeria

L’actualité nous a fait découvrir les horreurs de certaines personnes, puisque l’organisation terroriste, Boko Haram a enlevé, depuis le 15 avril, plus de 300 lycéennes. Depuis, il reste 276 lycéennes encore, aux mains de l’organisation islamiste. Boko Haram menace, d’ores et déjà, de vendre les lycéennes en tant qu’esclaves. Un sujet extrêmement lourd pour que les stars du Hip-hop se mobilisent !

Michelle Obama, Big Sean et pleins d’autres stars du hip-hop veulent continuer le combat, qui commence à sévir dans le monde entier : à travers le #BringBackOurGirls, les hommes et femmes, anonymes ou célèbres veulent le retour, sain et sauf des lycéennes, enlevées par Boko Haram. La communauté Hip-hop n’est pas restée insensible !

Le rappeur Dizzy Wright a même écrit un son “Red Ballons” pour venir en soutien à cette histoire :

Le rappeur Big Sean a fait dans le classique avec une photo en possession d’un panneau en carton : Real Man don’t Buy Girls

Même le peu sérieux Tyler The Creator a tweeté sur ce sujet :

Pour le rappeur de Mayback Music, Meek Mill, une photo avec une jeune fille avec le slogan #BringBackOurGirls, publiée sur un des nombreux réseaux sociaux.

Pour P. Diddy, c’est une petite image sur Instagram, avec Notorious BIG qui porte la pancarte “Bring Back Our Girls”

%d blogueurs aiment cette page :