News

Lil Wayne remporte son procès contre Birdman et Cash Money

Hype Soul

Selon la presse Américaine, Lil Wayne aurait remporté son procès contre Birdman et Cash Money Records.

Le litige entre Lil Wayne et Birdman touche à sa fin. Ce jeudi, on apprend par les médias US que Weezy a remporté son procès l’opposant au boss de Cash Money Records. Selon les documents judiciaires obtenus par The Blast, un avis a été déposé à la cour le 23 mai. Il indiquerait que toutes les parties sont prêtes à rejeter la poursuite et accepter un règlement. Dans un communiqué à Billboard, l’avocat de la star Ron Sweeney a déclaré : « Selon notre accord de règlement, l’affaire a été résolue à l’amiable à la satisfaction de toutes les parties. En ce qui concerne les détails, nous sommes interdits légalement d’en dire plus. Mon client est un homme heureux. C’est un homme libre désormais propriétaire de ses biens, de sa musique et de sa personne. Il fera savoir à ses fans ce qui va se arrivera par la suite.»

Selon les premières indiscrétions, le rappeur originaire de la Nouvelle Orléans aurait reçu un dédommagement estimé à 10 millions de dollars, une somme qui serait payé en totalité par Universal Music. Il quitte donc officiellement Cash Money Records qu’il avait rejoint en 1991 à l’âge de 9 ans… L’album Tha Carter V, attendu depuis 2014, devrait donc prochainement voir le jour et être publié par Universal Music.

À l’origine, Lil Wayne a eu ses premiers litiges avec Cash Money Records en 2013. L’année suivante, lorsque Birdman refuse de sortir l’album selon lui, il a intenté une poursuite contre le label pour que son contrat d’enregistrement soit annulé. Il a accusé le label de lui devoir près de 51 millions de dollars, dont une avance de 8 millions de dollars pour Tha Carter V et 2 millions de dollars une fois l’album terminé. Il exigeait également que les contrats des artistes YMCBM soient cassés, mais ces derniers resteront chez Birdman.