MusicNews

Live Report : Hype Soul au Rap Contenders 8

Hype Soul

Rap contenders a fait sa montée en ligue 1, ça a commencé dans des caves, ce samedi soir c’était au New morning. Vrai scène, vrai spectacle, vrai sponsor. Puma a bien fait les choses, la majorité de ceux qui prendront part aux joutes verbales sont chaussés avec le félin comme logo. Les bannières rendent bien.

La foule c’est 70% d’hommes, pas si jeune que ça au final. À 19H30, les puristes du 77 reprennent des bières, un événement hip hop sans eux…c’est pas un événement hip hop.

Y’a quelques vines à faire, un trentenaire près du bar balance des pas de salsa sur Busta Rhymes. Un autre commande un rhum-ananas avec une housse de raquette sur le dos. Le Dj lance soudain le classique de French Montana, et la plupart sait que ça sent le début des hostilités. Driver prend le micro,le devant de la scène et démarre la chose.

[jwplayer mediaid=”18728″]

Première battle, le patron Dony S se fait salement attaqué par R.E.S : « ce soir c’est l’employé qui fait passer le balais au patron ».

Un moment de latence et ça repart avec une confrontation provinciale, un marseillais et un montferrandais, respectivement Tetris et Pasteur H, se postillonnent dessus. Fait du match : Pasteur H sort un jeu de carte pour appuyer une punchline longue comme la Seine.

Temps mort encore et on a droit à un matchup inédit, Créteil vs Québec.

Lawid, membre historique de la franchise, va avoir droit à St Saoul. Bon moment, le public aime la difference de style. Lawid est un des gars les plus attendus et pourtant et pourtant… Y’as pas de K.O, le québécois a été bon même si les rires ont été plus fort pour l’habitué.

Qui peut le nier, des battles moins intenses, qui te font l’effet d’un tour de manège après les montagnes russes.

On entend souvent « celui-la, il a l’air bon », « y’a moyen qu’il soit très fort », « il va le fumer ». On prend parti, on choisit son poulain. D’ailleurs les visages des spectateurs sont luisants.C’est chaud, c’est humide. Plus on avance dans la soirée, plus le New morning ressemble à tripot suintant d’Asie du Sud.

Rap contenders a renouvelé son pool de participants au fils du temps, et certains ont percé, grâce aussi à leur prestation durant ces battles rap a capella.

Youssoupha derrière le rideau, c’est au tour de Cheef et Louvar de poser.

Cheef

[jwplayer mediaid=”18737″]

Louvar

[jwplayer mediaid=”18723″]

Le gros match n’est très plus loin. Tout le monde sait qu’il n’y aura pas de rime à la Oxmo et tout le monde s’en fout. Pas de fausse publicité, le main event en sera bien un. Aladoum et Maadou nous administrent une des meilleurs battle jamais vu, finissant cette soirée en souverains de la 8ème édition de « Rap Contenders », une franchise qui a grandi et prend du galon dans la « Hip Hop Sphère ».

Homère

Hype Soul

Un commentaire

Leave a Response