CinémaNews

« Mauvais Élève », le documentaire qui rend hommage aux derniers de la classe

Un documentaire de Sophie Mitrani et Nicolas Ubelmann

Quand un documentaire réhabilite les derniers de la classe

L’école vue du dernier rang de la classe. « MAUVAIS ÉLÈVES » ou quand d’anciens cancres racontent leur combat contre le système scolaire. Enfant, on leur promettait le pire. Aujourd’hui ils sont artistes, fonctionnaires ou chefs d’entreprises, et ils sont heureux. Ils analysent les raisons de leur échec scolaire qui est aussi, selon eux, l’échec de l’école. Dans les salles depuis mercredi 12 avril 2017.

« J’étais celui qui ne faisait pas son bac donc j’étais le con de service ! Mais à quoi ça sert les diplômes, si t’es pas heureux ? ». Cédric, Isabelle, Loïc, Sam, Fanny… Ils ont entre 20 et 70 ans et tous sont d’anciens mauvais élèves. Ils ont fréquenté le public et le privé, goûté au pensionnat, à l’internat, connu les errances de l’orientation et les bacs « poubelles ». Ils étaient sans doute trop rêveurs, trop lents ou trop agités pour l’Éducation Nationale et à 14 ans on leur promettait le pire…

Que sont-ils devenus ? Qu’ont ils gardé comme souvenirs de leur scolarité ? Les réalisateurs ont retrouvé des personnages attachants et toujours rebels qui, bulletins et anecdotes à l’appui, refont le film de leur scolarité. Aujourd’hui directeur des impôts, carrossier ou artiste, ils reviennent sur les raisons de leur échec scolaire, qui est aussi, selon eux, un peu l’échec de l’école. Alors que chaque année, plus de 150 000 jeunes sortent de l’école sans diplôme, ce film donne la parole aux premiers concernés par le problème : les mauvais élèves eux-mêmes… Un documentaire de 1h26 minutes, drôle, émouvant et parfois insolent. À juste titre !

Akeem The Dream
I call yo girl Kim cause every time the car dash she in
%d blogueurs aiment cette page :