Lifestyle

Napapijri présente ses 2 nouvelles égéries et confirme son engagement écologique

Hype Soul

Napapijri confirme son engagement pour la cause environnementale à travers sa nouvelle campagne shootée au Palais de Tokyo et fait appel à deux égéries, l’actrice Morgane Polanski (fille de Roman Polanski et Emmanuelle Seigner) et le chanteur Disiz La Peste

La marque met en avant l’un de ses modèles iconiques, la parka Skidoo Superlight, qui porte ses valeurs. Sa technologie Thermo-Fibre™ développée par le département R&D de Napapijri  met  fin à l’utilisation de la fourrure et de la plume, tout en proposant un design ultra léger qui régule la température du corps. Elle est l’incarnation de ses efforts pour limiter son impact sur l’environnement et représente une étape déterminante en faveur d’un approvisionnement éthique. Depuis 2012 la marque a éliminé la fourrure, puis la plume, elle a également développé des collections tournées vers le futur, comme la ligne Ze-Knit qui prône le slow fashion et la consommation réfléchie.

Napapijri, aujourd’hui mécène dans le monde de l’art, soutient la carte blanche de l’artiste Tomas Saraceno au Palais de Tokyo, qui explore de façon poétique des valeurs chères à la marque, comme l’écologie. Raison pour laquelle le lieux Parisien a été choisi. En parallèle de cette exposition Napapijri investit un pop-up du 26 au 28 octobre, en corrélation avec le travail de l’artiste, sur le thème de la légèreté. Un espace expérientiel dans le Palais de Tokyo sera ainsi mis en place. On pourra se laisser bercer dans des poufs géants, vivre en apesanteur le temps de concerts live, se balancer sur des balançoires géantes, faire l’expérience des matériaux du futur grâce à un mur sensoriel…

No Fur, No Down, Just Warmth, Napapijri qui sponsorisait déjà l’explorateur et photographe Sébastien Copeland dans ses expéditions, lance une campagne au message fort qui confirme ainsi son engagement pour une consommation plus responsable.

Marque iconique de l’outdoor, Napapijri a su développer des collections  qui permettent aussi bien d’arpenter le bitume que les espaces naturels les plus hostiles.