MusicNews

Comment un clip de rap a déclenché une récente polémique raciale aux Etats-Unis?

CR Kevin (Flickr)

L’Amérique a décidément du mal à chasser ses vieux démons. Après le drame de Ferguson et le meurtre de Trayvon Martin (voir nos articles sur ces sujets), une affaire de moindre importance mais tout de même préoccupante, a fait surface dans une école de l’Ohio.

Selon le journal The Cincinnati Enquirer mardi dernier, des parents de quatre adolescents noirs ont déposé une plainte contre leur lycée. Il reproche à la direction d’avoir exclu les élèves à cause de leur couleur de peau ce que nie l’établissement. À l’origine de cette expulsion, un clip de rap que les lycéens ont réalisé en avril dernier. Dans cette vidéo, ils sont soupçonnés de réaliser des signes de ralliement alimentant ainsi les rumeurs sur le développement des gangs dans leur école.

Les plaignants prétendent que le traitement n’a pas été le même pour des jeunes blancs soupçonnés dans des affaires similaires. Ils n’ont selon eux, pas été sanctionné. Le procureur a répondu dans ce même journal local que la plainte comportait des inexactitudes puisque des étudiants d’autres origines ethniques, pas seulement des noirs, ont été suspendus et expulsé.

Les parents qui ont porté plainte, argumentent le fait que de mimer un signe ne veut pas dire que l’on est membre d’un gang. Si l’expulsion des adolescents semblent excessives, elle est symptomatique d’un phénomène récurrent dans les établissements scolaires américains rapporte le Washington Post. Celui de sanctionner des élèves pour avoir entre autres, viser dans un rap leur école. Des profs ont aussi été suspendus pour avoir donné un travail scolaire portant sur des textes de hiphop parfois explicites.

Nul doute que cet enseignant là ne devrait pas avoir de soucis à se faire :

CR Kevin (Flickr)

%d blogueurs aiment cette page :