LifestyleSociété

Le rap français réagit à l’attentat contre Charlie Hebdo

Le 7 janvier restera dans l’histoire de la France comme un jour noir. Un attentat a eu lieu au siège du journal satirique Charlie Hebdo, où deux terroristes ont tué 11 personnes et ont blessé 4 autres personnes. Sous le choc, le monde du rap français a réagit à ce « massacre » sur les réseaux sociaux.

12 : c’est le nombre de personnes tuées lors de l’attentat contre le journal Charlie Hebdo, orchestré par deux (ou trois) terroristes, toujours recherchés à l’heure actuelle, dont 4 dessinateurs du magazine satirique, cible de menaces depuis la publication de caricatures de Mahomet.

Depuis, la France a la gueule de bois, surtout qu’hier matin, une nouvelle fusillade a eu lieu, réalisée par un tireur isolé sur une policière stagiaire, décédée quelques heures plus tard et blessant un autre. Toujours très à l’affût des informations, les rappeurs français ont tenu à réagir sur ces événements dramatiques. Disiz a écrit un long texte sur son compte Facebook officiel, exprimant des « larmes de rage » face à cet événement terrible. Du côté de Medine, qui a toujours prôné son appartenance à la communauté musulmane, c’est un hommage vibrant aux victimes des attentats, tout en assurant avoir toujours condamné la dérive extrême. Pour le rappeur Youssoupha sur Twitter, les mots semble lui avoir manqué, puisqu’il n’a tweeté qu’une image avec le mot « Chialer », image modifiée de l’image d’origine « Je Suis Charlie ».

Nekfeu, le rappeur du 1995 et de l’Entourage, qui avait pris à partie Charlie Hebdo dans la chanson de la bande-originale du film La Marche, a condamné les événements du 7 janvier sur Twitter.

De nombreux poids lourds du rap français n’ont, cependant, pas tenu à réagir à cet attentat, preuve que le sujet du terrorisme et de l’appartenance présumée des terroristes à l’islam est toujours aussi tabou dans le rap français.

Un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :