MusicSons

Rost, un rappeur nommé au Conseil économique

Preuve que le gouvernement actuel sait jouer la carte de l’ouverture culturelle, le rappeur français Rost fait son entrée dans les 55 personnalités appelées à aider le Conseil économique, social et environnemental.

Amewofofo Adom’ Megaa, plus connu sous le nom de Rost, a été nommé par décret présidentiel, « personnalité associée » au projet du Conseil économique, social et environnemental. Il voit son engagement pour les quartiers populaires enfin payant, étant président de l’association Banlieues actives, et soutenant François Hollande depuis 2008. Son morceau « L’Avenir, c’est nous » a été l’une des chansons des meetings de campagne du candidat du Parti Socialiste. Peu connu par le grand public, cette initiative prouve que les rappeurs ont aussi leur place dans les instances de l’Etat.

Rost : un rappeur presque anonyme

Président des Banlieues actives, Rost a longtemps été un chef de gangs, avant de se ranger en 1990 et d’entamer des études de droit. Parallèlement à une carrière d’artiste et de producteur. C’est comme cela, qu’il commence à s’engager pour la fin de l’exclusion des quartiers populaires dans la société. Et, à défaut de reconnaissance de ses talents de rappeur, c’est dans le monde fermé de la politique qu’il a réussi à se faire une réputation.

 

Un commentaire