MusicNews

Rita Ora accuse Roc Nation de discrimination

Rita Ora a la dent dure contre le label de Jay Z

Hype Soul

Deux ans après avoir réglé sa bataille juridique avec Roc Nation , Rita Ora a encore la rancoeur tenace. Dans une interview accordée au Sunday Times, la chanteuse Britannique accuse son ancien label de discrimination.

L’affaire remonte à 2015. S’estimant délaissée par Roc Nation, Rita Ora avait décidé de casser son contrat. La bataille avec le label de Jay-Z s’était réglée à l’amiable un an plus tard. “Quand Rita a signé, Roc Nation et ses cadres supérieurs étaient très impliqués avec elle en tant qu’artiste”, a-t-elle lu dans sa plainte. “Alors que les intérêts de Roc Nation se diversifiaient, il y avait moins de ressources disponibles et l’entreprise subissait une vague de départ. Les partisans restants de Rita sur le label quittaient ou passaient à d’autres activités, au point où elle n’avait plus de relation avec l’entreprise.” Signé en 2008, année de création de la maison de disque, le contrat de la Britannique prévoyait un contrat de cinq album. La chanteuse n’a finalement sorti qu’un album, Ora, en 2012…

Dans une interview accordée au magazine britannique Sunday Times, la star de 27 ans prétend que les choses auraient pu être différente si elle était un homme. “Je veux trouver le bon mot ici, et c’est peut-être mon interprétation, mais je pense que j’ai été victime de discrimination parce que j’étais une femme. J’ai presque senti que j’aurais pu avoir une meilleure chance si j’avais été un homme.” En bon terme selon ses mots avec Jay Z et Jay Brown, président et co-fondateur de Roc Nation, les deux hommes apprécieront le tacle.

Ora n’est pas la maîtresse de Jay Z

A l’occasion de de cette interview, Rita Ora en a également profité pour rétablir sa vérité concernant les rumeurs sur sa supposée relation avec Jay Z. Dans le titre “Sorry” sorti en 2016 dans son album Lemonade, Beyoncé évoquait pour la première fois l’infidèle de son mari avec la fameuse “Becky aux beaux cheveux” sans en révéler le nom. Une rumeur sur internet visait alors la chanteuse.  «Si j’étais Becky aux beaux cheveux, ne devrais-je pas avoir de bons cheveux? Mais regardez-moi: tout est tissage et extensions», a-t-elle déclaré. «Et, je veux dire, Beyoncé ? C’est la personne la plus gentille, la meilleure personne que j’ai jamais rencontré dans toute l’industrie. Je ne dis pas ça juste comme ça. Je mourrais pour elle. Personne ne peut dire quoi que ce soit de mal sur Beyoncé devant moi. Je suis émue rien que d’en parler.»