Sport

Un accord entre Balotelli et l’OM ?

Super Mario en route pour le Vieux Port

Hype Soul

Selon Tancredi Palmieri, journaliste de la CNN et de la Gazzetta dello Sport, Mario Balotelli aurait un accord de principe avec l’Olympique de Marseille. Le joueur attendrait tout de même de jouer les matches amicaux avec l’Italie avant de confirmer sa décision.

“Je suis quasiment sûr que je ne vais pas rester, même si je n’en suis pas totalement certain. Plus que probablement, ce sera ma dernière saison ici, malgré le fait que ce soit ma meilleure en France.” C’est avec ces mots que Mario Balotelli a confirmé son probable départ de l’OGC Nice à la fin de la saison. La semaine dernière, nous vous parlions déjà de la possibilité de voir l’attaquant Italien rejoindre l’Olympique de Marseille. Ce mercredi, la rumeur a pris un peu plus de poids. Alors que les joueurs de Rudi Garcia s’apprêtent à affronter l’Atletico Madrid en finale de Ligue Europa ce mercredi , Tancredi Palmieri, journaliste pour CNN et la Gazzetta dello Sport, révèle qu’un accord de principe aurait été trouvé entre le club et le joueur.

D’un point de vue sportif ou marketing, l’arrivée de Balotelli à Marseille serait un grand coup. L’ancien joueur de Manchester City a inscrit 33 buts en deux saisons en Ligue 1 et reste un grand nom du monde du football. Il partage également le même équipementier que l’OM, Puma. Toutefois, celui qui officie également en tant que correspondant pour beIN Sport précise toutefois que Mino Raiola, l’agent du joueur, se garde d’autres possibilités. Le joueur aimerait retourner en Premier League, cependant il n’aurait pas d’offre concrète jusqu’à présent. “Si lui et son agent Mino Raiola ont rencontré les dirigeants et se sont mis d’accord sur les conditions, c’est qu’il est très intéressé. Mais il attend d’avoir joué les prochains matches amicaux avec la sélection italienne la semaine prochaine, car cela peut être une opportunité pour éveiller l’intérêt d’autres clubs. Pour Raiola, cet accord ne veut pas dire qu’il va signer obligatoirement, mais c’est le seul accord ferme dont il dispose aujourd’hui. Ils vont attendre encore un peu avant de s’engager”, précise le journaliste dans une interview au média Lephocéen.