HYPESOUL

Un nouveau clip pour 4Keus à quelques jours de la sortie de leur mixtape “La Vie Continue“.  Cette fois-ci le nouveau groupe de Dawala nous présentent le fruit de leur travail avec Sidiki Diabaté (Keyzit). A découvrir ci-dessous.

4Keus Feat Sidiki Diabate -- C’est Dieu Qui Donne (CLIP)

2 commentaires

  1. La formation des élitesL’entrepreneuriat est une culture que notre système éducatif et culturel ne valorise pas. Aujourd’hui, il y a un petit cercle vicieux : il n’y a pas de grandes réussites qui font rêver les jeunes sachant que les grandes réussites qui sortent du néant ne peuvent être que l’œuvre de jeunes rêveurs.   Les jeunes Algériens aujourd’hui ont été formés et élevés sur la base que l’État (ou la société) doivent leur ouvrir les portes au moment où dans un pays sous-développé comme le notre, ils doivent défoncer les portes voir même démolir les murs pour réussir. Leur formation aussi bien que leur culture, les poussent à abandonner leurs rêves et aller prouver leurs talents ailleurs, là où les portes sont largement ouvertes. Notre système éducatif et social produit d’excellents rouages qui ne fonctionnent que dans des horloges suisses (nos ingénieurs et notre élite actuelle) au moment où notre pays a besoin d’horlogers (entrepreneurs). Importation d’un modèle économique inadaptéAu problème de la culture entrepreneuriale, s’ajoute le fait que les rêves de nos jeunes sont déformés par la réalité des autres : nos jeunes rêvent d’un modèle américain d’aujourd’hui, dans une économie qui possède des caractéristiques incompatibles avec ce modèle.

Leave a Response