Agenda

Arabofolies : Cap sur le rap marocain

Khtek & Stormy seront en concert à l'occasion des Arabofolies, festival musical, des arts et des idées à L'institut du Monde Arabe le 12 mars prochain.

Arabolfolies : cap sur le rap marocain
HYPESOUL

Le festival les Arabofolies commence aujourd’hui ! Du 8 mars au 20 mars 2022, découvrez de nombreux projets artistiques (spectacles, concerts, idées,…) à L’IMA et dans ses lieux partenaires. Cette nouvelle édition, faisant échos aux expositions « Juifs d’Orient, une histoire plurimillénaire », et « Raymond Depardon/ Kamel Daoud. Son œil dans ma main. Algérie 1961-2019 », mettra les femmes au centre et la poésie au cœur des projets qu’elle présente.

C’est aussi l’occasion de découvrir deux artistes issus de la scène rap marocaine. Khtek et Stormy, sont deux talents aux univers riches cumulant des millions de streams et de vues ! On vous les présentes avant leur super performance le 12 mars prochain.

Khtek

Khtek – « ta sœur » en marocain –, de son vrai nom Houda Abouz, est le nouveau visage du rap marocain. Originaire de la ville de Khemisse, elle est en train de s’imposer comme la patronne du hip-hop de son pays. Elle figure d’ailleurs dans le classement 2020 des BBC Women, et n’a pas peur de prendre sa place dans un environnement musical fortement dominé par les hommes.
Khtek commence à écrire des chansons en 2016, son rap libre et créatif prend le contre-pied de toutes les traditions. Validée par ses pairs, elle a déjà collaboré avec El Grande Toto, Don Bigg, Draganov, (« Hors Série ») Tagne et Stormy (« Fratello »). Ses clips comme « Ftlia » ou « Kick Off » affolent les réseaux sociaux et cumulent des millions de vues. Avec ses tracks au groove soigné et implacable et ses textes poétiques et sans détours, Khtek affirme son identité amazighe. Elle dénonce les inégalités et les excès d’une société patriarcale trop souvent rétrograde. Elle incarne une nouvelle génération de femmes fortes, libres et engagées.

Stormy

Stormy (Yasser El Malih)est l’un des talents les plus prometteurs d’Afrique du Nord. Sa capacité à donner vie à des histoires à travers la musique l’a imposé comme l’un des plus grands noms de la scène hip-hop. Stormy écrit ses premières rimes quand il était encore enfant. Bravant les obstacles, il parvient dès 2014 à réunir le matériel nécessaire pour enregistrer ses premiers sons. Ses chansons brutes affichent déjà le talent créatif et l’esprit intrépide qui fera de lui une star de sa génération.
L’inspiration marocaine qu’il insuffle à sa musique et son multilinguisme entre français, anglais, espagnol et arabe, font mouche aussi bien en Afrique du Nord qu’à travers le reste du monde. En 2020, il fait la couverture de plusieurs playlists éditoriales de Spotify, Deezer et Apple Music. Grâce à ses hits comme « Africain », « OU TT » ou encore « Bellar », il comptabilise plus de 250 000 auditeurs mensuels sur Spotify, 390 000 abonnés sur Youtube, 45 millions de vues et plus de 240 000 abonnés sur Instagram.

Pour assister au concert de ses deux pépites marocaines, n’attendez plus, la billetterie est juste ici.

Le festival les Arabofolies proposent également de nombreuses autres performances :

  • Kabareh Cheikhats, l’hommage des hommes aux cheikhates marocaines I Concert hors les murs – 9 mars
  • Hommage à Edmond Amran El Maleh : le parcours d’un écrivain engagé – 10 mars
  • Hakim Hamadouche I Concert – 11 mars
  • Arabic Sound System I Concert – 12 mars
  • Rodolphe Burger I Concert – 13 mars

La programmation complète est à retrouver sur le site de l’Institut du Monde Arabe.

HYPESOUL

Leave a Response