HYPESOUL

Anthony Fleming III est originaire de Chicago, comme un certain nombre d’acteurs de la série Power. Dans ce spin-off, il incarne le personnage de JP Gibbs. Une âme torturée par un vécu singulier, où les perte humaines se mêlent aux pertes matérielles. Nous avons rencontré l’acteur, en exclusivité pour avoir un aperçu plus complet de cet univers.

Anthony Fleming III: Quoi de neuf mon frère, comment tu vas ?

Journaliste (Youcef) : Je vais bien et toi ?

– Ca va bien, merci !

– Est-ce que tu pourrais présenter le personnage que tu incarnes dans la série ?

– Bien sûr. Je joue le rôle de JP Gibbs, un musicien propriétaire d’un club de Jazz à Chicago. I Il est très doué et il voyage dans le monde entier pour se produire. Il possède ce club avec son père qui était aussi un jazz man. C’était une sorte de rêve pour son père, et maintenant JP possède ce club à Chicago. Quand la série commence, son père tombe malade et est confronté à des problèmes financiers, donc il perd petit à petit le club. Le club est aussi attaqué par des gangs locaux, et il ne sait pas pourquoi son club a été attaqué à plusieurs reprises. C’est alors que Tommy Egan s’installe en ville, ils se rencontrent et la vie de JP change radicalement. 

– Comment se sont déroulés ton casting et ton intégration au sein du groupe ?

– C’était fantastique. Nous avons tourné à l’apogée du covid, ici aux Etats Unis. Beaucoup de choses se passaient par Zoom. J’ai rencontré beaucoup d’acteurs de la série à travers Zoom. Nous n’étions pas toujours dans la même pièce. Nous avons une bonne équipe, la lecture des scripts s’est bien passée. C’était fantastique, ce fut un très bon tournage. Tout le monde a travaillé dur.

– Qu’est-ce que ça fait de faire partie de l’univers de Power ?

– C’est fantastique. Un rêve qui devient réalité de faire partie d’un show suivi par des gens dans le monde entier. Aux Etats Unis jusqu’en France, en Allemagne, au Japon, partout… Et je fais partie de l’Histoire. C’est vraiment fantastique. C’est ce qu’on peut appeler un rôle de rêve.

– Connaissais-tu déjà certains acteurs du groupe avant le tournage ?

– Oui, je connaissais Joseph Sikora. Nous sommes de la même ville, Chicago. On travaille ensemble depuis des années. Le fait de jouer son frère était vraiment bien. Je connais d’autres acteurs, parce qu’un certain nombre vient de Chicago. L’acteur qui joue mon père dans la série est originaire de Chicago, il s’appelle Cedric Young. On a déjà travaillé ensemble avant. Le fait de jouer avec eux, c’était spécial.

– As-tu eu recours à des changements physique pour la tournage de la série ?

– Pas vraiment, j’ai laissé pousser mes cheveux. Je les ai plaqué pour la série. J’étais déjà en tournage quand j’ai passé le casting pour la série Power. J’ai simplement du laisser un peu mes cheveux pousser. Le style de JP est similaire au mien, donc ce n’était pas compliqué de switcher.

– Est-ce que tu pourrais décrire en quelques mots la série Power Book IV à une personne qui ne l’a pas visionné ?

– Waw, bonne question. Pour une personne qui n’a pas regardé la série… Je dirais que c’est une histoire excitante et explosive qui ne cesse de croitre en intensité. C’est authentique et génial.

– J’ai l’impression que JP a une histoire parallèle à la série, qu’il est dans sa bulle. Qu’en penses-tu ?

– C’est un très bon point. Tout comme Tommy, JP est quelqu’un qui a connu beaucoup de tragédies et de pertes dans sa vie. Je pense que JP est quelqu’un qui a beaucoup souffert. La perte de sa mère en grandissant, c’est quelque chose qu’il porte toujours en lui. Son père est malade, très malade… Il peut potentiellement perdre son père, et son club. Ce qui revient à perdre aussi le rêve de son père. Il a perdu son fils, quand il a révélé son homosexualité. Il a perdu toutes relations avec son fils. Tout comme Tommy, JP recherche une famille à qui appartenir. Je pense que c’est quelque chose que Tommy et JP ont en commun.

– J’ai l’impression que peu importe le dénouement de l’Histoire, JP ne sera jamais heureux.

– Le bonheur est relatif mon frère. Je pense que si JP retrouve un lien avec son fils, tout peut changer. Ca lui procurerait du bonheur. Je pense également que si lui et Tommy bâtissent une vraie relation de frères, JP pourrait être heureux, les deux pourraient l’être. Je pense qu’il y a beaucoup d’opportunité de bonheur dans la vie de JP. Il recherche cela. Il est vraiment fort, confiant et je pense qu’il pourrait tout sacrifier pour ce qu’il veut . 

Dans une scène, le fils de JP est sur le point d’attaquer le club avec un autre jeune homme. J’ai vu le regard de JP. Tu penses qu’il reconnait son fils à ce moment-là ?

– C’est intéressant, beaucoup de gens l’ont remarqué. J’aime voir comment ceci est interprété par les téléspectateurs. Je pense qu’à ce moment, il y avait beaucoup de rage dans le regard de JP. Cela arrive constamment à son club. C’est traumatisant. Une chose que tu aimes, qui est ton business, ta maison est attaqué. Je pense que JP n’en peut plus. Je pense pas qu’il ait reconnu son fils dans cette scène. Le personnage de D-Mac est bien joué par Lucien Cambric, ce qui rend le moment impactant. Le regard de D-Mac en face de son père sans que celui-ci ne le reconnaisse. Un moment douloureux pour JP et pour les téléspectateurs.

– Est-ce que le personnage de JP va gagner en importance dans la suite de la série ? Est-ce qu’il aura plus d’impact dans l’Histoire ?

– J’aime comment tu as dit « impact ». Je devrais le prononcer comme ça. C’était lourd. Bien sûr, Tommy et JP vont être très important. Avant cela, Tommy a besoin d’avoir confiance en JP. On sait combien c’est important pour Tommy d’être entouré de gens en qui il a confiance. Si ce dernier fait confiance à JP, alors il sera plus important dans la série. Tommy a besoin de gens de confiance autour de lui, particulièrement dans cette nouvelle ville. Il a beaucoup d’ennemis. Liliana est une personne de confiance, peut-être les CBI, les Flynn,… Beaucoup de gens négligent JP, mais il a un passé et une histoire. Si Tommy le fait rentrer dans ce cercle, il va devenir important.

– Quelle est ta propre définition de « Pouvoir »

Bonne question. Ma définition de pouvoir : C’est quelque chose que tu as, et que tu dois montrer. C’est dans ton corps quand tu marches dans une pièce, les gens savent qui a ce pouvoir. Le pouvoir est parmi nous, et beaucoup ne l’obtiennent pas. Je pense que le vrai pouvoir est discret, pas besoin de le dire fort. Les gens savent.

Interview disponible sur Youtube

Découvrez également, les interviews Power Book IV : Force, de Gabrielle Ryan, Joseph Sikora, Isaac Keys ainsi que celle de Lili Simmons et Shane Harper.

Power Book IV : Force disponible chaque semaine sur Starzplay

Interview : Youcef Benouada

HYPESOUL
Youcef Benouada
Né le 21 Juin 2002 à Saint-Dié des Vosges

Leave a Response