HYPESOUL

Davinhor plus déterminée que jamais sur son nouveau freestyle

Les griffes acérées, la chevelure flashy et l’air revanchard, Davinhor a fait vaciller l’échiquier rap en seulement quelques singles depuis ses premières apparitions en 2018. Point d’orgue fin 2021 avec son couplet explosif sur le titre collaboratif « Ahoo », fruit du documentaire Reines diffusé sur Canal +.

Véritable phénomène au parcours aussi singulier que rocambolesque, l’indomptable tornade est de la trempe des artistes venus « marquer leur temps malgré leur teint » comme elle dit. Et elle le confirme avec la manière sur ce nouveau freestyle « Indomptable », où sa détermination et son extravagance emportent tout sur leur passage…

Davinhor : une plume corrosive, l’attitude, irrévérencieuse.

À l’instar des titres « Ligue 1 » et « Teresa Mendosa », chaque rime sonne comme une provocation. Comme une baffe savamment orchestrée sur de la trap sombre.

Mise en lumière par Niska qui partage son titre « Tchao« . Elle débarque à son Planète Rap sur Skyrock pour un live d’anthologie avec son titre « J’suis quelqu’un« . Crop top orange, jogging et crinière fluo, la prestation de Davinhor marque les esprits. Notamment avec le gimmick « J’suis quelqu’un, toi t’es qui ? ”.

En 2019, elle signe chez Universal Music France et rejoint le label Capitol.
Au fil des singles, elle affine son style et se trouve de nouvelles compétences. Sur « L’amour ça fait mal », « Pas de sentiments » et « Sugar Daddy », son personnage s’étoffe encore, les lignes se veulent plus douces mais le regard reste glacial. Elle démarre en parallèle une série de freestyles « Coopérer », encore une des gimmicks de la rappeuse.

Point d’orgue fin 2021 avec son couplet explosif sur le titre collaboratif « Ahoo », fruit du documentaire Reines auquel elle participe aux côtés de Chilla, Le Juiice, Vicky R et Bianca Costa, diffusé sur Canal +.

Avec Davinhor c’est à se demander si « C’est du rap ou de la hagrah » ?

HYPESOUL

Leave a Response