HypeSoul

L’Elysée n’a pas apprécié le single “Cougar Gang” de Kalash Criminel où fait référence à Brigitte Macron. Conséquence, Universal, sa maison de disque a décidé de retirer le titre de l’album.

Visiblement, la liberté d’expression n’est pas accordée à tout le monde. La semaine dernière, Kalash Criminel dévoilait “Cougar Gang”, premier extrait de son nouvel album La fosse aux lions, qui sortira le 23 novembre. Dans le refrain, le rappeur originaire de Sevran clame de manière très explicite “J’baise que des mères comme Macron (cougar gang)/ J’suis bon qu’à niquer des mères (gang)/ J’baise que des mères comme Macron (cougar gang).” Un refrain qui n’a pas du tout été apprécié à l’Elysée, et qui l’a fait entendre.

 

“J’ai eu des problèmes puisque apparemment l’Elysée s’est plaint à la maison de disques que le morceau était trop polémique etc”, a expliqué l’homme à la cagoule dans une interview accordée à Melty“Du coup, la maison de disques, sans mon accord, a décidé d’enlever le son de mon album. Ils ne voulaient pas prendre ce risque, nous on était prêts à le faire, même mon avocat que j’ai appelé (…) En vrai on avait même pas besoin de leur accord mais ils nous ont dit que, de près ou de loin, ils ne voulaient pas être mêlés à ce son-là. Je suis déçu qu’ils aient pas porté leurs couilles […] Sans vouloir être vulgaire, j’me sens un peu baisé dans l’histoire.” Déçu, Kalash Criminel voyait à travers son titre une manière de donner de l’amour aux femmes mures… “Je trouve que ce sont des femmes qui méritent beaucoup d’amour et il faut leur en donner, comme Macron fait avec Brigitte.”