Retour sur ces albums qui auraient dû voir le jour et qui finalement ne sont jamais sortis. Saut dans le passé, arrêt en 2008 avec la sortie avortée de Blessed de Busta Rhymes.

Retour en grâce

Nous sommes le 13 Juin 2006. Busta Rhymes sort son septième album, The Big Bang (Aftermath/Interscope), sous la tutelle de Dr. Dre. Sur la pente descendante depuis It Ain’t Safe No More en 2002, Busta et Dre sortent ce super blockbuster musical qui nous aura accompagné tout l’été 2006. The Big Bang sera le seul album de Busta Rhymes à atteindre la place de numéro 1 au Billboard lors de sa première semaine d’exploitation. Grâce aux singles Touch It (et son fameux remix) et I Love My B!tch, l’album atteindra le disque d’or quelques semaines plus tard.

Busta Rhymes – Touch It Remix

Voulant surfer sur la vague du succès, Busta décide de retourner en studio moins d’un an après la sortie de The Big Bang. L’album était censé s’appeler Before Hell Freezes Over. Finalement, le projet portera le nom de Blessed. En interview, Busta annonce les participations de Pharrell, mais aussi Cool & Dre, J Dilla, Focus et bien évidemment Dr. Dre.

Mauvais départ

Un premier street single, nommé Watch Ya Mouth, produit par l’inusable Swizz Beatz voit le jour. Le peu de retours positifs sur ce single feront qu’il n’apparaîtrait pas sur le tracklisting final. Un deuxième extrait Don’t Touch Me, produit par le duo Hitmen (Sean C & LV), sort quelques mois plus tard. Mais ce titre sera également écarté du projet. Enfin, en Avril 2008, Busta Rhymes sort le single de l’album We Made It. Le duo Cool & Dre produit le son, accompagné par le groupe de rock Linkin Park au refrain.

Busta Rhymes – We Made It (Feat. Linkin Park)

Le titre fait plutôt de bon score dans les charts et est régulièrement diffusé en radio. La promo bat son plein, la cover et le tracklisting final de l’album sont même divulgués sur Internet. Pourtant, l’album est sans cesse repoussé. On dit que Jimmy Iovine, le patron d’Interscope, n’apprécie pas l’album et refuse de le sortir.

Retour aux affaires

Alors que Blessed subit un énième report (l’album était initialement annoncé en Décembre 2007), Busta Rhymes quitte Aftermath et Interscope. Il trouva refuge chez Universal Motown. Blessed finira dans les archives d’Interscope. Busta enregistrera Back On My B.S. qu’il sortira finalement le 19 Mai 2009. Malgré la présence du titre Arab Money, qui aura connu un succès planétaire, l’album sera un véritable échec (à peine 60 000 copies en première semaine de vente).

Busta Rhymes – Arab Money

Après un passage éclair sur Cash Money Records, Busta Rhymes continue de naviguer dans les eaux troubles du rap game. Il arrive pourtant qu’il sorte par moment une nouvelle tentative de single. Nous avons eu le droit, par exemple à l’infâme #Twerkit avec Nicki Minaj en 2013 ou le pétard mouillé Calm Down avec Eminem en 2014. Aujourd’hui, Busta semble enfin avoir retrouvé un peu de stabilité. On le retrouve signé sous le label Epic Records et projette de sortir son nouvel album Good God Almighty dans le courant de cette année.

Busta Rhymes – #TWERKIT (Feat. Nicki Minaj)

Leave a Response