Retour sur ces albums qui auraient dû voir le jour et qui finalement ne sont jamais sortis. Saut dans le passé, arrêt en 2005 avec la sortie avortée de NASDAQ: Dow Jones de Nas & DJ Premier.

Réunion de géants

Quelques mois après la sortie de son double album Street’s Disciples, Nas annonce travailler sur un projet, répondant au nom de NASDAQ Dow Jones. Le NASDAQ Composite et le Dow Jones Industrial Average sont des indices boursiers sur la place New-Yorkaise. Le nom du projet joue également avec le nom de famille de Nas qui est Jones.

Ce nouvel opus suscita énormément d’intérêt auprès des fans. Tout d’abord car Street’s Disciples n’a pas marché comme Nasty Nas l’espérait (230 000 copies vendus en première semaine d’exploitation). Mais surtout parce que cet album devait se faire en commun avec DJ Premier. Ce dernier le confirma d’ailleurs dans plusieurs interviews. Les deux compères, à l’origine des plus gros titres de Nas (N.Y. States of Mind, I Gave You Power, Nas Is Like), n’ont plus travaillés ensemble depuis 2001 et le titre 2nd Childhood sur l’album Stillmatic. Alors qu’une trackliste fait surface sur Internet, un évènement inattendu vient chambouler l’avancée du projet.

Nas – Just A Moment (Feat. Quan)

Traité de paix

Suite au décès de Notorious B.I.G., Nas et Jay-Z se disputent la place de King of New York. Cette rivalité atteindra son climax en 2001 lorsque Jay-Z sort le morceau Takeover, qui s’en prend ouvertement à Nasir. Ce dernier répondra par le biais de Either. Le beef continuera encore quelques temps avant que les tensions retombent petit à petit au fil des ans.

Le 27 Novembre 2005, au Madison Square Garden, Jay-Z organise le concert I Declare War. A la surprise générale, Nas apparait aux côtés d’Hova pour interpréter le titre Dead President II (titre qui sample le titre The World Is Yours de Nas). Shawn Carter, fraichement nommé Président de Def Jam propose un contrat à Nasty Nas et un peu plus d’un an plus tard, le 19 Décembre 2006, sortira Hip Hop Is Dead, son huitième opus. Malgré quelques critiques de ses collègues concernant le titre de l’album, le projet se vendra à plus de 350 000 copies en première semaine. L’album finira disque d’or au mois de Mars 2007

La signature de Nas sur Def Jam redonna un léger coup de boost à sa carrière. Deux ans après Hip Hop Is Dead, le rappeur du Queens sortira le très controversé Untitled (très en phase avec l’actualité actuelle) et son album en commun avec Damian Marley, Distant Relative, encensé par la critique. NASDAQ Dow Jones finira dans les oubliettes de Columbia Records, avec les probables maquettes des sons enregistrées avec DJ Premier.

Nas – Hip Hop Is Dead (Feat. Will.I.Am)

Leave a Response