Interview

Lyna Mahyem revient avec un nouvel album AUTHENTIC

Lyna Mahyem revient sur le devant de la scène, et nous dévoile son nouvel album, aussi vrai, pétillant et authentique qu'elle.

Lyna Mahyem
HYPESOUL

Deux ans après FEMME FORTE, Lyna Mahyem revient avec son nouvel album intitulé AUTHENTIC. C’est donc au cours d’un entretien téléphonique, que celle-ci nous a fait part de ses états d’âme, son processus de création et nous a tout simplement montré qui elle est, en toute authenticité.

Alors tout d’abord, est-ce que tu vas bien?

Bah écoutes ça va, bien installée et toi?

Ecoutes, ça va, je suis contente que les beaux jours reviennent, parce qu’il faisait beaucoup trop froid. En tout cas merci pour ton temps, ton énergie, vu le nombre d’interviews que tu dois faire, ça doit être relou.

Non, c’est normal, merci à toi. C’est vrai qu’on a enchaîné, entre autre avec les concerts. Je t’avoue que je suis un peu KO, mais bon c’est le taff.

Bon, est-ce que tu peux te présenter pour nous, pour ceux qui ne te connaissent pas encore?

Alors moi c’est Lyna Mayhem, jeune artiste, chanteuse de 26 ans, originaire d’Argenteuil.

Ahhh Argenteuil! J’habitais Bezons avant dans le 95, c’est juste à côté, c’est vrai que je l’avais lu en préparant mes questions. Franchement, ça fait encore plus plaisir!

Ah oui dinguerie! C’est ouf!

Alors continuons, quelles sont tes trois principales qualités ?

C’est vraiment compliqué de s’attribuer des qualités, mais je dirais : généreuse, bienveillante et authentique.

D’accord et tes trois principaux défauts ?

Oh putain… Je dirais juste… Bah en fait, je ne dirais pas que c’est un défaut, pour certains, ça l’est : mon franc-parler. C’est mon caractère fort, je ne pense pas que ce soit un défaut de ne pas se laisser faire. Mais je pense que mon franc-parler dérange un peu.

D’accord, oui je vois. Pourquoi avoir intitulé ce nouvel album AUTHENTIC ?

J’ai appelé cet album comme ça, parce que c’est ce que je suis. Sans prétention bien sûr. Et c’est surtout ce que les gens reflètent en moi.

Lyna Mayhem – Ciao (Clip Officiel)

Tu veux dire ton entourage, tes amis, ta famille ?

Ma communauté. Je suis très naturelle, je n’ai pas de personnage. La Lyna Mayhem que vous voyez sur les réseaux, c’est la Lyna de tous les jours.

C’est super, j’en viens donc à la question suivante : Quelle est pour toi la définition de l’authenticité? C’est quoi être authentique pour toi?

Être authentique, c’est être vrai, quelqu’un de vrai. Une personne qui ne fera jamais tomber les masques, parce qu’elle ne joue jamais un jeu. Mais surtout [l’authenticité] qui perdure dans le temps, parce qu’il n’y a que la vérité qui gagne.

Ah ça c’est clair. De toute façon quand on ment, tôt ou tard, le mensonge finit par nous rattraper. Bon maintenant, parle nous de ton processus de création, est-il le même pour toutes tes chansons?

Non, le processus n’est pas le même pour toutes mes chansons, je pense qu’en fait, en tant qu’artiste on a tous des pulsions à un moment donné, dans le sens où parfois, on travaille sur plusieurs choses, mais dès qu’une inspi arrive, il faut qu’on fasse le titre avant même de finir ceux qu’on a déjà entamé. Il faut qu’on le fasse parce que c’est comme ça. Et je pense que pas mal des titres ce sont fait comme ça, lors de la conception de cet album-là. Mais certains ont aussi été fait dans la solitude, dans un cercle très restreint, et dans de très bonnes vibes, malgré tout.

C’est vraiment super! Est-ce que la pandémie du COVID, t’as affecté d’une manière, ou d’une autre? Que ce soit dans le processus de création de tes chansons ou personnellement ?

Alors, non, ça n’a pas trop changé ma life parce que je suis assez casanière. Par contre ce qui m’a un peu saoulé, c’est justement l’arrêt des prestations sur scène. Je n’ai pas eu l’occasion de défendre mon dernier album sur scène. Mais c’est juste ça, sinon moi j’aime bien manger chez moi, c’est sympa de faire des restau, mais bon manger tout le temps dehors c’est relou. Et on est bien chez soi, comme on dit, y a pas mieux que chez soi!

Totalement ! En quoi cet album est-il différent des précédents ?

Je pense qu’il y a une nouvelle ère, de nouveaux choix musicaux qui parlent à beaucoup plus de personnes, beaucoup plus de monde, il est beaucoup plus varié. Mais en fonction aussi de ce que je suis, parce que j’ai pris en maturité, j’ai découvert d’autres choses, j’ai aussi voyagé ce qui m’a permis de considérer certaines causes, certaines choses de la vie. Et pour le coup, je pense que c’était vraiment un peu vital pour moi, parce que je ne voulais pas faire quelque chose que j’avais déjà fait. Je voulais prendre de nouveaux risques, parce que la vie est faites comme ça. Et tester, apprendre à connaître d’autres horizons.

Du coup, quels son tes sons préférés dessus ? Lesquels te touchent plus particulièrement?

Je les aime tous… C’est vraiment une question difficile. Chaque fois qu’on me la pose, je me dis « Merde ! Qu’est-ce que je dois répondre ?  » C’est comme si je voyais mes chansons vivantes, devant moi, en mode « Attention à ce que tu vas dire! Attention!! » (rires).

Bon allez, je te fais un petit Top 3. Je dirais Mal de toi, le feat. avec Jok’air [Corner], qui est nouveau pour moi, du moins nouveau aux yeux des auditeurs, qui ne m’ont jamais vu dans ce créneau là. Et enfin, Papi Chulo aussi.

Oui, c’est vrai que c’est super frais! Ce qui m’amène à la question suivante : J’ai pu remarqué en écoutant l’album, que tu pouvais aborder des thèmes plus ou moins tristes ou profonds, sur des instrus assez légères et good vibes, était-ce volontaire de ta part ?

Je pars du principe que lorsque l’on écoute du son, c’est pour ressentir une énergie. Dans tous les cas, elle restera bonne, parce que même un titre qui te fait pleurer est thérapeutique, dans le sens où ça te vide un peu. Tu te sens un peu mieux par la suite. Mais non, ça n’a pas été fait exprès, je pense que c’est vraiment naturel chez moi, de choisir des mélodies, des instrus qui me plaisent à l’oreille et qui me font ressentir quelque chose, même sans paroles.

D’accord donc c’était plus naturel que volontaire, c’est venu tout seul, c’est cool. Que dirais-tu aux gens qui te découvrent pour les pousser à écouter ton album?

Je leur dirais déjà que découvrir c’est une bonne chose. Puis que j’ai fait un album assez varié, qui parlera a beaucoup de personnes. Et surtout, c’est des bonnes vibes. Le soleil revient, les beaux jours reviennent comme tu l’as dit. Donc c’est le moment là, d’écouter l’album, dans sa voiture, avec un petit soleil. Y a des morceaux pour le soleil, des morceaux pour rester chez soi, des morceaux pour la cuisine, pour le ménage, y a de tout (rires).

C’est vrai (rires) ! Enfin, qu’as-tu envie qu’ils retiennent de ton album après l’avoir écouté? Qu’as-tu envie que les gens ressentent ?

J’ai envie qu’ils ressentent l’acharnement du travail, la persévérance. Parce que ça n’a pas été facile à créer, mais le plus important, c’est qu’ils kiffent! Qu’ils écoutent, qu’ils ressentent, qu’ils passent un bon moment, une bonne écoute.

Franchement, merci beaucoup encore une fois Lyna, pour ton temps, ton énergie, et ta bonne vibe! Je te souhaite que le meilleur pour l’avenir, pour tes projets. Et je suis sûre que cet album a encore beaucoup de gens à toucher, et un succès fou à avoir!

Merci à toi, et merci beaucoup Laurène ça fait plaisir! Ciao ciao, bye.

HYPESOUL

Leave a Response