La Nike Air Jordan 1 VS la Nike Air Ship Pro “banned”

Beaucoup de passionnés de sneakers connaissent cette histoire qui a construit le mythe de la Nike Air Jordan 1 Bred. C’est donc à l’occasion de la sortie exclusive de la Nike Air Ship Pro “banned” que nous vous proposons de revenir sur l’histoire de ces deux paires.

Nike Air Jordan 1 Bred vs Nike Air Ship Pro "banned"

Avant la OG

La Nike Air Jordan 1 est LE modèle incontestablement le plus recherché et le plus hype de ces dernières années. Il n’y qu’à voir l’engouement autour de la collaboration entre Jordan Brand et Dior. Mais avant la OG, il y avait le pro-modèle Nike Air Ship designé par Peter Moore et sorti en 1984.

La Nike Air Ship portée par Michael Jordan lors de ses débuts en NBA

Avant tout chose, ce qu’il faut savoir c’est qu’à cette époque la ligue NBA n’autorisait que les baskets dont le coloris était majoritairement blanc avec un rappel des couleurs de l’équipe. La Nike Air Ship remplissait alors toutes ces conditions. Dans la continuité de son ainée, la célèbre Air Force 1, la nouvelle paire de basketball de Nike reprenait l’unité Air-Sole et l’empeigne toute en cuir mais sans la sangle de maintien.

Portée par Michael Jordan lors de son premier match NBA avec les Bulls le 26 octobre 1984 contre les Bullets de Washington, la Nike Air Ship contribuera largement à la légende. En effet, MJ finira ce premier match avec des statistiques incroyables pour un rookie.

Retour sur un mythe

Or, après la signature de son contrat avec Nike, la première signature shoes de Jordan n’était pas encore prête. L’équipementier lui a donc concocté une Nike Air Ship spéciale avec un coloris BRED (Black-Red). D’ailleurs, le premier spot publicitaire de la Nike Air Jordan 1 mentionnait la date du 15 septembre 1984. Alors que cette communication commerciale allait construire la légende de la gamme Air Jordan, les premières rumeurs d’amendes infligées par la NBA à l’équipementier commencèrent à apparaitre. Mais le courrier d’avertissement de la ligue datant de février 1985 concernait une paire noire et rouge apparue sur les parquets en octobre 1984. Et comme beaucoup le savent, la AJ1 n’est sortie que quelques mois plus tard, en mars 1985. Alors mythe ou réalité ? En tout cas, une belle opération marketing.

Nike Air Ship Pro Banned vs Nike Air Jordan 1 Bred

Bien que l’histoire raconte que Nike a payé 5000$ d’amende à chaque fois que Michael Jordan a porté la paire mythique lors de ses matchs NBA, la Hype autour de cette première mouture de la gamme Air Jordan est bel et bien réelle. Mais malgré cela, la Nike Air Ship Pro “banned” a bénéficié d’une sortie exclusive au prix de 200€ sur le store de Backdoor-it et sur l’application SNKRS en nombre très limité. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien que la côte de la sneaker s’élève aujourd’hui à plus de 1000$ !

Mockup Nike Air Ship Pro Banned

Leave a Response