News

Quand Nicki Minaj pète les plombs sur Twitter…

Hype Soul

Privée de la première place du Billboard 200 par Travis Scott, Nicki Minaj a passé sa frustration sur Twitter dimanche. Elle accuse le rappeur de Houston de profiter de la notoriété de sa compagne Kylie Jenner ainsi que sa fille, et pointe également du doigt Spotify.

Voila ce qu’on appelle un dérapage. Comme annoncé par les prévisions, Nicki Minaj réalise une première semaines aux alentours de 185 000 ventes d’albums avec Queen. Un album qui la place à la seconde place du Billboard 200 derrière Travis Scott, en tête pour la deuxième semaine consécutive. Mais surtout, à titre de comparaison, elle réalise un moins bon chiffre que sa rivale Cardi B, qui avait démarrer avec 250 000 exemplaires de Invasion of Privacy. Un point qui semble la frustrer puisque par la suite, la rappeuse a passé ses nerfs sur Twitter.

D’abord elle revendique la première place du classement devant Travis Scott, qu’elle accuse d’avoir utilisé des offres groupées et le buzz de sa compagne Kylie Jenner et sa fille pour booster ses ventes. L’interprète de “Stop Trying To Be God” proposait à ses fans d’obtenir un exemplaire de son album pour toute place de concert acheté. Une offre que Kylie Jenner a repartagé à ses 113 millions d’abonnés sur Instagram, indiquant que sa fille Stormi et elle étaient « prêtes pour la tournée ». « Travis a vendu plus de 50.000 exemplaires de ça. Sans parler de l’album, avec aucune date pour la tournée. Je lui ai parlé. Il sait qu’il n’est pas numéro un cette semaine (…) J’ai mis ma sueur et mon sang pour écrire un disque génial, tout ça pour que Travis Scott utilise Kylie Jenner pour poster une affiche en disant aux gens de venir la voir Stormi et elle lol. Ça me fait rire», clame Nicki Minaj très remontée.

Spotify aurait voulu lui “donner une leçon”

Nicki Minaj ne s’arrête pas la. Elle prétexte derrière que que Spotify est également dans le coup, qu’elle accuse de l’avoir boycottée pour avoir fait écouter en avant-première son album aux auditeurs de la radio Beats 1 diffusée sur Apple Music. « Spotify a foutu la tête de Drake sur toutes ses playlists mais ils m’ont dit qu’ils devaient me donner une leçon pour avoir joué ma musique 10 minutes avant sur “Queen Radio”. Quand bien même ils ont balancé ma musique gratuitement pendant des années et que je suis l’une des artistes les plus populaires de tous les temps sur Spotify. »

Très énervée, elle a donné rendez-vous à ses fans mardi pour son émission sur Apple Music, où elle promet de faire des révélations… Ca promet.