ChroniqueMusicNews

Le Cabaret Vert : Quand main verte rime avec écologie & festivités

Récap sur ce festival écolo!

Hype Soul
Le “Cabaret Vert” un festival qui à la main verte en mode écologie & festivités!
 
Avec l’équipe, on s’est pointés à Charleville Mezière parce qu’on a entendu parler d’un festival de ouf qui se déroulait sur 4 jours, ce festival, c’est le Cabaret Vert
Alors ok, il faut être prêt à faire du camping, à vivre en mode Koh Lanta 2.0 (c’est du camping, mais ultra confort il faut le dire), mais surtout, à être plus éco-responsable si on veut avoir la chance de vraiment vivre l’expérience cabaret vert. 
Alors ouais, nous avons bien dit « l’expérience », pourquoi ? 
Parce que le Cabaret Vert, c’est Burning Man de France, avec moins de sable et beaucooooooup de verdure, et aussi immense que le portefeuille de notre mamie Liliane Bettencourt (ouais c’est vraiment impressionnant). 
 
Les fondateurs du cabaret vert tiennent toujours leur promesse : faire de la fête un moment tout aussi responsable pour la planète : entre les foodtruck écolos (de la bouffe à la binouze), aux dons que l’on a pu faire en achetant un arbre, on se rend compte que l’esprit du Cabaret Vert n’est pas que du marketing, c’est une réelle identité, bien propre, et qui plait ! 
 
Avec plus de 94 000 festivaliers cette année, le festival balançait du lourd : Travis Scott, Damso, Moha La Squale, Hamza, NTM (et l’équipe au quasi complet !), Dj Snake etc … bref, vous l’avez compris, en France, on a rien à envié à l’Outre Atlantique. 
 
Le Cabaret Vert, c’est aussi 2300 bénévoles durant 4 jours, en gros, imagine que tu sacrifies 4 jours de tes vacances de fin août pour faire en sorte que tout se passe bien, les bénévoles de ce festival, c’est ça, après c’est clair que c’est kiffant d’être au service d’un festival pareil. 
 
Pour tellement pouvoir comprendre l’esprit du cabaret, il faut y aller, sincèrement, il y a tellement de choses à dire qu’il vaut mieux les voir. 
 
Sarah Z.