LifestyleSport

Playoffs NBA : les finalistes sont là !

Le grand moment est bientôt arrivé ! Les deux finales de conférences, Ouest et Est, vont se dérouler à partir du 18 mai ! Et les prétendants au titre sont…

Conférence Est

Sans surprise pour Miami, LeBron James, Chris Bosh, Dwayne Wayne et les autres sont présents lors de cette finale après avoir éliminés Charlotte sans pitié (4-0) et Brooklyn dans un duel qu’ils auront géré avec une froideur terrifiante (3-1). Le Heat est tel que les experts les pensaient avant ces playoffs : les Floridiens haussent leur niveau de jeu seulement lorsqu’il le faut, mais le font avec une puissance digne d’un rouleau compresseur.

NBA: Playoffs-Indiana Pacers at Washington WizardsEn face d’eux, ce seront les Pacers qui tenteront de leur barrer la route. Encensés durant une première partie de saison presque parfaite, les joueurs d’Indiana ont failli à leur niveau de jeu à partir du mois d’avril. S’extirpant avec beaucoup de difficultés d’Atlanta (4-3), ils arrivent à sortir Washington (3-2) grâce à des matchs de qualité, entrecoupés de performances parfois à oublier. Dans une froide logique mathématique, le premier de la saison régulière rencontre le deuxième en finale. « Blow Outs » à prévoir.

Conférence Ouest

NBA: Playoffs-San Antonio Spurs at Portland Trail Blazers

San Antonio n’a pas sweepé Portland, mais c’est tout comme. Avec un 4-1, les Spurs ont fait le travail, mais ont perdu en route Tony Parker, blessé à la cuisse. Aux dernières nouvelles, le meneur français devrait être de retour pour le Game 1 des Spurs le 19 mai. Il vaudrait mieux, puisqu’à court de forme lors des premiers matchs du premier tour contre Dallas, son équipe n’avait pas montré son plus beau visage et s’était imposé au forceps (4-3).

Logiquement, c’est Oklahoma City qui viendra essayer de titiller les Spurs cette année en finale. Portés par un Kevin Durant MVP et donc forcément surveillé par ses adversaires, il aura fallu que ses coéquipiers, notamment Russell Westbrook nous sortent quelques mouvements de grande classe pour se sortir de Memphis (4-3) et des Clippers (3-2). Ces derniers l’ont d’ailleurs particulièrement mauvaise, du fait d’arbitrages défavorables lors des « money time » des deux derniers matchs. Pas la meilleure ambiance dans le club de la Cité des Anges, avec l’affaire Sterling qui s’y superpose.

Une petite idée du vainqueur, mesdames et messieurs ?

Robin Souriau

2 commentaires

%d blogueurs aiment cette page :