High TechLifestyle

Samsung n’abandonne pas les montres connectées et lorgne sur la réalité augmentée

Hype Soul

Oui, le Galaxy S5 de Samsung est un succès. Oui, la marque coréenne marche sérieusement sur les plates-bandes d’Apple. Il n’empêche qu’elle garde en travers de la gorge l’échec de ses montres connectées.

Samsung avait jusque là créé ses montres connectées en lien étroit avec ses smartphones et tablettes. Un complément qui apparaissait plus comme une surcharge technologique dispensable pour le grand public, qui a boudé des Galaxy Gear plus gadgets qu’utiles.

L’échec de ces montres ne fait pas abandonner complètement les objets connectés chez Samsung. L’entreprise veut relancer le concept, cette fois sur un modèle autonome : elle garderait tous les avantages d’un smartphone sous les traits d’une montre qui supprimerait l’utilité de nos téléphones. Encore un pari osé que celui de nous faire abandonner nos terminaux préférentiels, d’autant plus qu’il faudra trouver des accords solides avec les opérateurs mobiles pour distribuer le réseau sur ces nouveaux périphériques.

Pour autant, tout n’est pas pour autant perdu du côté de l’extension de l’expérience utilisateur sur smartphone. Samsung veut surfer sur la vague de la réalité augmentée avec un casque à l’image de ceux proposés par l’Oculus Rift ou par le Morpheus de Sony. Cette fois-ci, le jeu vidéo ne serait pas visé en priorité et surtout, la sortie serait précoce – on parle de fin 2014 contre courant 2015 pour ses concurrents. Pas de nom de code officiel, pas de spécificités non plus. Juste de quoi entretenir le suspens, et surtout la compétition entre les compagnies technologiques. Au constat de la multiplication d’annonces alléchantes ces derniers mois, ce ne sont sûrement pas les utilisateurs qui s’en offenseront.

Robin Souriau