HYPESOUL

On connait tous Michael Jordan, aussi connu par ses différents surnom : His Airness, jojo, The GOAT, moi je l’appelle Papounet ! Dans cet article, nous parlerons de son impact culturel sur et en dehors des parquets NBA. De sa collaboration avec NIKE, Jordan Brand, mais aussi de son rôle de propriétaire des Hornets.

Ses débuts en NBA 

En 1984 , Jordan est drafté (les meilleurs universitaires sont choisis par des équipes NBA ) en 3ème position par les Bulls. Une équipe complètement à la dérive à l’époque. Dès la première saison, il termine rookie de l’année (meilleur jeune 1ère année ) avec 28,2 points de moyenne par match. Lors de sa 2ème saison tous les regards seront posés sur lui. C’est à ce moment précis que Jordan pose la première pierre de son empire. Son premier «  Shoes contrat » lui rapporte 2,5 millions de dollars sur 5 ans avec Nike.

La première paire de l’aire Jordan est la fameuse NIKE AIR JORDAN 1. Bien qu’il ait débuté avec la AIR SHIP (un mix de la air force et la AIR JORDAN 1). Avant de poursuivre, petit retour sur l’histoire du « BAN » des AIR Jordan. Les premières baskets Nike conçues pour sa Majesté ont été interdites. Des amendes de 5,000$ pouvaient être appliquées, s’il les portait. La NBA n’acceptait pas les coloris des chaussures, car différents des couleurs des maillots donc infraction au règlement. A cette époque, la NBA de David Stern se voulait stricte ! Il faudra attendre le soir des playoffs 1986 pour voir la naissance du phénomène AIR JORDAN. Le GOAT a marqué 63 points face à Boston. Cette incroyable performance sera d’ailleurs saluée par Larry Bird, « C’était dieu déguisé en Michael Jordan« .

jordan air ship ban

L’explosion JORDAN BRAND 

L’année 1987, marque la naissance de la Nike Air Jordan 2. Créée par deux ex tauliers de chez Nike, elle ne rencontre pas un grand succès. C’est alors que le boss ultime arrive : TINKER HATFIELD, le designer des AIR MAX 1 et NIKE HUARACHE (entre autre). Durant la saison 1988 , la NIKE AIR JORDAN 3 fait son apparition avec le mythique LOGO Jumpman.

Cette même année His Airness gagne avec les Bulls son 1er titre. Dans la foulée, Jordan renégocie son contrat : 25 millions sur 8 ans ! Jusqu’en 1997, Nike et le numéro 23 sortent toutes les paires que nous connaissons : de la AIR JORDAN 3 à la plus célèbre de toutes la AIR JORDAN 11 CONCORD.
A noter que l’effervescence autour de la dream Team 92 a littéralement placé Nike comme la marque N°1 dans le basket au niveau mondial. C’est alors que Nike décide de créer avec MJ : JORDAN BRAND. « Papounet » s’émancipe et développe davantage son business fleurissant. Jordan devient en 1996 le basketteur le mieux payé au monde avec un contrat a 30,1 millions par an

Jordan Rookie

L’après The Last Dance 

Niveau Sportif, Jojo arrive à son apogée, 2ème Three Peat (gagner 3 fois d’affiler le titre NBA ), il accumule les records. Il a tout gagné avec les Bulls, et la Team USA  ! Jojo peut enfin partir à la retraite… La blague ! Il reviendra une dernière fois avec les Wizards en 2001 pour 2 saisons. Depuis 1997, il signe de nombreuses Stars NBA dignes de représenter sa marque. Il leur offre la possibilité de posséder sa « Signature Shoes». Le graal pour tout basketteur souhaitant posséder son propre modèle de chaussures comme Ray Allen, Carmelo Anthony, Chris Paul, Luka Concic, Jayson Tatum… 

Mike a révolutionné le business. Il est (et restera) le seul joueur a avoir sa propre marque, reconnue comme une référence dans le domaine. Une fois le business lancé, il a multiplié les investissements. Jordan, investi en 2003 dans la franchise des regrettés (ou pas) Charlotte Bobcats, équipe de sa ville natale. En 2006, il devient le Responsable des Opérations basket. 4 ans plus tard il en devient le boss après avoir fait un chèque de 275 millions de dollar ! Sportivement c’est une équipe de 1er tour de playoffs .

Jordan BOBCATS

Pour clore le chapitre, les Hornets reviennent à Charlotte en 2014 avec des joueurs talentueux, signés chez Jordan : Kemba walker par exemple. Sur le plan compétitif, c’est beaucoup mieux mais pas assez fort pour gagner un titre. L’équipe est battue par le Heat d’un certain LBJ. Cependant Jordan reste encore aujourd’hui le 1er et unique ancien joueur à posséder une Franchise NBA .

Jordan la marque référence

La marque Jordan n’est plus à présenter, le monde entier la connait. Aucun joueur ne pourra faire ce que MJ a fait dans sa carrière, tant son impact sur et en dehors du terrain est grand. Mis à part sa marque, il y a eu culturellement beaucoup d’engouement autour de lui . A commencer par sa participation dans le plus célèbre des films de basket au monde : SPACE JAM. On peut aussi parler de ses innombrables pub avec Pepsi (avec un autre MJ : Michael Jackson). Jordan s’intéresse et donne aussi beaucoup aux communauté défavorisées. Dernièrement, il a donné 2 millions de dollars à des banques alimentaires, argent gagnée avec la série Netflix « The Last Dance ». D’ailleurs la tequila qu’il boit dans le documentaire… bah c’est sa propre marque de tequila !

Jordan Tequila

Jordan est aussi sponsor du plus connu des tournois streetball au monde : le Quai 54 . Il équipe également de nombreuses Team universitaires. Certaines franchises joueront avec des maillots broder du logo JUMPMAN en NBA !

Jordan Quai 54

Vous l’aurez compris, pour moi il n’y a pas débat. Qui peut s’asseoir à la table de Papounet et dire « je suis Le GOAT » ?! Everybody wanna be like mike ! 

HYPESOUL

Leave a Response