NewsSociété

T.I appelle au boycott de Starbucks Coffee

"Je n'y dépenserai plus mon argent. Je vous invite à en faire autant" 

Hype Soul

Suite à la polémique à l’arrestation pour rien de deux hommes noirs dans un Starbucks Coffee, T.I n’est pas passé par quatre chemins. Il appelle au boycott de la chaine.

Après la controverse autour de l’incident dans un Starbucks à Philadelphie, soulevant l’indignation d’un grand nombres d’internautes, T.I s’est distingué. Le rappeur d’Atlanta appelle clairement au boycott sur son compte Instagram. “Je n’y dépenserai plus mon argent. Je vous invite à en faire autant.”

Arrêtés pour rien

Depuis jeudi dernier, les images font un scandale. Dans cette vidéo, on y voit deux hommes noirs être arrêtés par la police alors qu’ils attendent un ami dans un Starbucks. Les deux Américains, calme, se font même interpeller et menotter par plusieurs agents.

“La police a été appelée parce que ces hommes n’avaient rien commandé. Ils attendaient un ami, qui est arrivé alors que ses amis étaient embarqués en menottes pour n’avoir rien fait”, précise l’auteure de la vidéo dans son tweet. “Tous les autres Blancs se demandent pourquoi ça ne nous est jamais arrivé quand on fait la même chose.” Le commissaire de police de Philadelphie, Richard Ross qui est noir lui aussi, a défendu l’action de ses hommes.  Selon lui, les deux interpellés auraient essayé d’utiliser les toilettes, mais on leur aurait dit que cela n’était réservé qu’aux clients ayant payés. Les hommes auraient ensuite refusé de quitter le Starbucks après que les employés leur aient demandé de partir trois fois. Cependant, des sources affirment qu’ils attendaient un ami avant de commander. Interviewé par la chaîne CBS Philadelphia, l’avocat des deux hommes assure que ses clients attendaient bien l’arrivée d’un troisième homme pour un rendez-vous d’affaires.

Face à la polémique, la chaîne a tenu à réagir dans un communiqué. “Je présente nos excuses les plus sincères aux deux hommes qui ont été arrêtés”, a déclaré Kevin Johnson, le patron de la chaîne. Il précise que Starbucks a commencé “une revue complète de ses pratiques” et “est fermement opposé à la discrimination et au profilage racial”.